Les Yonnaiseries

Les Yonnaiseries

Monologues en vieux lyonnais
de Benoist-Maryi
interprétés par
Sophie-Iris Aguettant

"Non ! non ! non ! et non...c'est pas la peine de venir encore m'enquiquiner...

Ce que j'ai dit n'est plus à dire... J'ai pas deux volontés, moi... j'en ai qu'une ! t’es qu'un gros malhonnête de malapris !!... (au public) Figurez-vous que ce matin, le v'là qui arrive, qui rentre chez nous comme un loup, sans dire seulement bonjour !... rien... Ma femme était là, occupée à peler ses pommes terre pour mettre à la soupe, à seule fin de donner à manger aux enfants. J'en ai quatorze ! ...

Ca vous fait rire?...

Oh! moi ça me fait pas rire d'en avoir quatorze, j'aimerais mieux n'en avoir que treize... ça ferait un bec de moins !"

Les Yonnaiseries Les Yonnaiseries

Benoist-Mary dans ces textes savoureux nous convie à la rencontre du vieux Lyon, ses pentes, ses cours innombrables, ses traboules et cette population si attachante des canuts; les ouvriers de la soie qui ont fait pendant des générations la réputation et la richesse de la deuxième ville de France.

Iris Aguettant, elle-même lyonnaise, se fait un plaisir de nous les faire découvrir à travers de multiples personnages aussi tendres que finauds, drôles, parfois moqueurs mais toujours simples de cœur, doués d'une "langue" colorée, rapide, et en tout cas fiers de leur savoir-faire et de leur ville.

Les chansonniers de Montmartre ont enchanté nos bals musette, mais le mordant lyonnais n'a rien a envier à la gouaille parisienne et mérite d'être connu.